séance du 19 mai 2014

arc

Co-organisée par Sylvie Bosser (Cemti) et Françoise Paquienséguy (Elico), la dernière séance de l’année du séminaire Ebook AN3,

à eu lieu le 19 mai 2014 de 16h à 19h dans les locaux de la librairie Vrin où nous sommes accueillis et hébergés par les Éditions des Archives Contemporaines

au 71, rue Saint-Jacques dans le 5ème arrondissement de Paris.

P1010595

Nous avons entendu Tanguy Habrand :

« L’indépendance éditoriale en régime numérique. Indés traditionnels, pure players, indie authors »

Depuis le dernier quart du xxe siècle, l’indépendance qualifie tendanciellement des éditeurs, libraires et diffuseurs enclins à proposer une alternative à la production du livre dans son acception la plus industrielle – jouant le jeu de la chaîne du livre, tout en rappelant quelques-unes de ses règles essentielles. Le clivage qui en résulte entre deux conceptions du métier est-il transposable dans l’univers numérique ? Pour tenter de répondre à cette question, nous reviendrons d’abord sur ce qu’il est convenu d’entendre par « indépendance éditoriale » dans le secteur du livre imprimé, en nous arrêtant sur quelques acteurs choisis parmi les plus représentatifs du genre. Nous analyserons ensuite les avantages et les contraintes – et quelquefois les résistances – du passage à l’édition numérique de ces « indés traditionnels ». Nous découvrirons enfin que les éditeurs semblant incarner au mieux l’édition indépendante en régime papier ne constituent que l’un des pôles de son alter ego numérique : à travers les figures du « pure player » et de l’« indie author », ce sont d’autres acteurs qui multiplient, selon des modalités à examiner, les déclarations d’indépendance.

Tanguy Habrand est assistant à l’Université de Liège. Associé au CELIC (Centre d’Étude du Livre Contemporain), il mène une thèse consacrée à la genèse et à la structure du champ contemporain de l’édition indépendante en France et en Belgique. En collaboration avec Pascal Durand, il rédige une Histoire des pratiques d’édition en Belgique francophone à paraître en 2014. Il travaille également dans une maison d’édition située à Bruxelles, Les Impressions Nouvelles, en tant que responsable de la collection « Espace Nord », riche de plus de 300 titres du Patrimoine littéraire francophone belge.

Nous avons ensuite eu le plaisir d’accueillir Carole Letrouit :

« L’offre en livres électroniques de la Bibliothèque universitaire de Paris 8 et sa réception par son public »

Depuis plus de trois ans, la Bibliothèque universitaire de Paris 8 a développé une offre en livres électroniques selon différentes modalités économiques et techniques. Elle s’est efforcée d’appliquer une politique de signalement et de communication qui accroisse la visibilité de ces collections. Un premier bilan de la réception de cette offre peut  être dressé et permet d’esquisser des perspectives d’évolution.

Carole Letrouit est directrice du Service commun de la documentation à l’université de Paris 8.

Télécharger le compte-rendu de la séance

Partenaires :

EAC

cerilac