LIVRE (accès ouvert) :

BOUCHARDON Serge ; et al. Un laboratoire de littératures : Littérature numérique et Internet. Nouvelle édition [en ligne]. Paris : Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2007.

Disponible sur Internet en accès ouvert (mai 2013) :

https://books.openedition.org/bibpompidou/214

ISBN : 9782842461591.

Présentation : Aux amateurs de littérature numérique, le Web offre en deux clics l’œuvre et son envers, son mystère et une partie de ses clés, le spectacle et sa machinerie intellectuelle ou technique. Qu’on l’appelle «cyberlittérature» ou «littérature numérique», cette littérature n’aurait pas de réalité sans le support numérique et le dispositif informatique grâce auxquels l’œuvre est produite, lue et souvent agie. L’ambition de cet ouvrage est de faire entrer le lecteur dans l’univers des œuvres numériques, en interrogeant au passage le modèle classique de l’édition. Les auteurs ont choisi d’observer deux dispositifs collectifs : autrement dit, deux lieux sur le Web où deux communautés d’acteurs livrent simultanément quelques-unes des clés essentielles de leur raison sociale dans le domaine littéraire en ligne. Du territoire occupé sur le réseau au geste d’une écriture qui revendique son originalité, en passant par la possible émergence d’un modèle inédit d’édition, il ne s’agit pas moins que de se demander si, finalement, ce que l’on désigne par «littérature numérique» n’est pas l’expression d’un nouveau paradigme pour la littérature.

Les auteurs :

Serge Bouchardon, 41 ans, agrégé de lettres modernes, docteur en sciences de l’information et de la communication, chef de projet pendant six ans dans l’industrie du multimédia éducatif, actuellement enseignant-chercheur à l’université de technologie de Compiègne, membre du laboratoire costech

Évelyne Broudoux, 48 ans, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Versailles-Saint-Quentin. Ses domaines de compétence et d’intérêt couvrent l’étude des conditions d’apparition des auteurs, des groupes et des documents sur le Web, l’édition électronique et la littérature numérique.

Oriane Deseilligny, 28 ans, docteur en sciences de l’information et de la communication et ater au pôle Métiers du livre de Saint-Cloud (université Paris X-Nanterre). Ses travaux portent sur les journaux personnels en ligne, sur l’interaction entre formes textuelles et supports de diffusion, sur les mutations des pratiques d’écriture liées aux médias informatisés.

Franck Ghitalla, 41 ans, maître de conférences à l’université de technologie de Compiègne et responsable pendant trois ans du projet expérimental de recherche rtgi (Réseaux, terriroires et géographie de l’information). Ses travaux portent sur les méthodes et les outils d’investigation du Web comme architecture documentaire, ainsi que sur les rapports entre technologie numérique de l’information et sciences humaines.

Jean Clément est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication au département Hypermédias de l’université Paris VIII, directeur de l’équipe Écritures hypertextuelles du laboratoire Paragraphe et codirecteur du master Création et édition numérique.

Sommaire

Les auteurs
Remerciements
Jean Clément

Préface. Une Littérature problématique

Introduction
Chapitre I. À La recherche d’un domaine
Chapitre II. Des acteurs et des dispositifs d’édition
Chapitre III. Les œuvres de littérature numérique
Conclusion
Annexes